Statuts de décembre 2005, publiés aux annexes du moniteur du 10 janvier 2006, modifiés en décembre 2006. Publication des modifications aux annexes du moniteur du 25 avril 2007. Modifications en AG du 28 juin 2008.

-article 36 : l’A.G. arrête tout règlement d’ordre intérieur.
-article 29 : les résolutions sont prises à la majorité simple sauf dans les cas où il en est décidé autrement par la loi ou les statuts. Le président ou l’administrateur qui le remplace a une voix prépondérante.

I Dénominations

1/ Participants à l’assemblée générale

  • Avec droit de vote : les membres fondateurs, les membres associés, les membres.
  • Avec voix consultative : les adhérents

2/ Participants au travail en cartel et en intercartel, aux réunions institutionnelles, mais pas aux A.G.:les candidats.
3/ Les membres et adhérents à l’étranger
Les correspondants. Leur droit de vote s’aligne sur les règles en vigueur pour les membres
selon donc leurs dénominations avant leur départ à l’étranger.

II Modalités

1/ Le dispositif  de candidature
Toute personne qui remplit les conditions prévues ci-dessous et qui désire inscrire son travail au Questionnement Psychanalytique comme candidat adresse sa demande au responsable des entrées qui lui fait part des quatre membres élus pour deux ans et constituant le cartel d’entrée. Le candidat choisira d’en rencontrer deux, dans des entretiens séparés, et ces deux membres témoigneront de cette rencontre aux deux autres et au coordinateur.
Le cartel  d’entrée témoignera de son travail aux journées de juin, et sera responsable de l’accompagnement du candidat durant ces deux ans, et cela  même si la structure du cartel d’entrée s’est renouvelée par vote.
Cette procédure prend cours immédiatement après le vote de l’AG, pour les nouvelles demandes.

Conditions préalables : (voir statuts de 1987 art. 8)

  • effectuer ou avoir effectué une analyse personnelle
  • s’engager dans la lecture des textes fondamentaux de Freud et de Lacan, et participer activement aux travaux, cartels et séminaires organisés par l’association.
  • pratiquer ou vouloir pratiquer en individuel ou en institution dans la mesure où ces pratiques sont directement liées aux principes de l’expérience psychanalytique.
  • s’interroger sur son désir d’exercer une pratique psychanalytique;
  • et enfin, recommandation est faite d’avoir une expérience et une formation en psychopathologie.

2/ Le cartel d’adhésion
Si à l’issue de ces deux années, le candidat désire devenir adhérent, il en avertit le responsable des entrées,  choisit et rencontre deux membres fondateurs ou associés de l’A.G.

A l’issue de ces rencontres, il prévient le responsable des entrées qui réunit les deux membres précités, ainsi que les membres élus du cartel d’adhésion. Ensemble, ils prennent position, le responsable des entrées ayant une voix consultative.
Le responsable des entrées fait part  de la décision  au candidat et au conseil d’administration.
Dans ces rencontres singulières, ceux-ci s’engagent à respecter l’esprit et les objectifs de l’institution. Chacun décide, au cas par cas, de l’opportunité d’un paiement. (Voté en AG du 28/06/08 sur proposition du Conseil.)

3/ Devenir membre : statuts articles 7 et 6. L’adhérent, après un an minimum,  adresse une demande écrite au conseil d’administration qui présente cette candidature à l’A.G. qui suit.

4/ Cartel d’association
Conditions préalables :

  • avoir fait l’expérience d’une analyse personnelle ;
  • être engagé ou avoir été engagé dans l’expérience de contrôle ;
  • exercer une pratique analytique ;
  • témoigner d’une expérience de travail en psychopathologie au sein d’une structure institutionnelle ;
  • contribuer à la transmission de la psychanalyse dans l’association.

Le praticien qui désire devenir membre associé s’adresse à quatre personnes – 2 personnes (une au minimum) peuvent être choisies en dehors de l’association. Elles doivent pratiquer la psychanalyse et être reconnue à ce titre par leurs pairs –les autres sont des membres fondateurs ou associés. Les personnes ayant reçu la demande en informent le président. Elles décident de se constituer en cartel d’association et se réunissent ensuite avec le praticien ou sans lui autant de fois que nécessaire.

Les membres de l’A.G. n’interviennent pas dans la décision du cartel. Par contre, le cartel d’association a pour mission de tirer enseignement des effets du travail.  La décision est communiquée à la personne et à l’assemblée générale par le cartel d’association.

III Les instances

Leurs membres sont élus par l’A.G. pour un mandat de deux ans renouvelable une fois.

Le Conseil d’administration

Il est composé d’un nombre impair de membres avec un minimum de 5 membres. La majorité de ses membres dont le président sont choisis parmi les membres fondateurs ou associés.
Le C.A. peut déléguer à d’autres membres et adhérents certaines tâches précises.
L’A.G. est le garant de l’objet social de l’association. ( ancien ROI)

Le Conseil

Le conseil est une instance consultative ayant la tâche d’analyser, dans le fonctionnement, les articulations entre les composantes de l’association.
Il assume une fonction de maintien des objectifs et de l’esprit du Questionnement Psychanalytique tel qu’il figure dans le texte fondateur, dans les statuts et dans le règlement d’ordre intérieur.
Particulièrement attentif au travail des cartels d’adhésion et d’association, il propose et développe des axes de réflexions sur d’éventuelles modifications aux procédures en place.
Le conseil se donne  toute latitude dans ses concertations d’inviter ou de participer à des colloques traitant de sujets le concernant.
Il se compose de 4 membres (dont 2 membres associés au minimum), est élu pour 2 ans par l’assemblée générale.

Le responsable des entrées : sa fonction est de recevoir les demandes de candidature et d’adhésion. Il est choisi parmi les membres fondateurs et les membres associés.

IV Transmission – Formation
  • Travail en cartel
  • Travail en intercartel
  • Entretiens sur la pratique
  • Séminaire de lecture.
V Divers

1/ Cotisations. (AG de juin 2009)
A verser au compte n° 001-1913980-52
250 euros pour les membres et les adhérents
125 euros pour les candidats et les correspondants.

2/ Une personne extérieure au Q.P. peut être invitée à travailler dans un cartel avec l’accord de tous les membres du cartel. Dans ce cas, elle peut participer aux intercartels. Les invités ne participent pas aux réunions institutionnelles.
(Ancien ROI)